FORUM DES CODEURS L.P.C.

Un métier de communication auprès de personnes sourdes utilisant la Langue française Parlée, Complétée.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Appel des codeurs... mobilisons-nous!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurélie
Admin
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : 95
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Appel des codeurs... mobilisons-nous!   Jeu 26 Juin - 22:44

Merci a Audrey...
Comme promis je mets ta lettre...



Objet : Précarité du métier de codeur LPC

Suite au vide concernant le statut des codeurs au sein de la convention 66, de nombreuses dérives commencent à voir le jour dans les établissements, les associations et les services de soin.
Ces dérives peuvent toucher à plusieurs niveaux le travail des codeurs. Sans parler des conditions de travail désastreuses des codeurs n’étant rémunérés que pendant les semaines scolaires (toutes les vacances scolaires étant décomptées sur leur salaire), la répartition du temps de travail n’étant pas réglementée précisément dans la convention, les employeurs peuvent organiser cette répartition à leur bon vouloir.
Si nous prenons l’exemple d’un temps plein 35h de nombreuses structures souhaiteraient qu’un codeur effectue plus de 27h effectives de présence élève et le reste en temps de réunion. Nous savons tous, que cette répartition est intolérable au vu de l’impossibilité physique de coder plus de 27h hebdomadaires et au vu du travail de préparation effectué (rédaction des bilans, lecture de documents pédagogiques, coordination avec les enseignants et les autres membres de l’équipe, préparation des séances de décodage et des TERMO…). Bien que non exprimé de cette manière, il est bien souvent espéré que ce travail de préparation soit fait de manière « bénévole » ce qui dans une profession reconnue n’est pas acceptable. Certains employeurs envisagent donc de ne plus faire signer de temps complets mais de privilégier des contrats à temps partiel, ce qui leur permettrait de rester sur cette base de suppression des heures de préparation. La qualité de notre travail sur le terrain ne peut qu’en être affectée.
Beaucoup d’espoirs étaient fondés sur la licence professionnelle de codeur LPC, mais la multiplication des diplômés à également un effet pervers. Les employeurs peuvent en toute liberté proposer de telles conditions de travail sans avoir peur de ne pas trouver d’employés puisque de jeunes diplômés arrivent sur le marché du travail et faute de mieux accepteront ce type de contrat. Peut-on encourager des personnes à obtenir ce diplôme en sachant les conditions qui les attendent à leur entrée dans le monde du travail ?
Nous assistons ainsi à une précarisation du métier de codeur LPC entre salaire allant du simple au double d’un mois sur l’autre, chômage estival, temps partiels imposé et la liste est longue. Pendant que certains se félicitent des moyens proposés pour la scolarisation des enfants handicapés, nous voyons que la réalité du terrain peine à suivre ces déclarations d’intentions.
Il est clair que les fonds dont disposent les employeurs ne sont en aucun cas adaptés aux besoins réels du terrain, mais nous ne pouvons accepter de travailler bénévolement pour autant, et nos moyens d’action face aux financeurs restent inconséquents. Nous savons tous que vivre actuellement avec 1200 euros est difficile, mais que dire de 900 ou de 600 ?
C’est pourquoi nous souhaitons une inscription dans la convention 66 d’une répartition juste du temps de travail prenant en compte des heures techniques (ne dépassant pas 27h hebdomadaires), des heures de réunion et des heures de préparation.
A notre niveau nous sommes bien impuissants, c’est pourquoi nous faisons appel à tous afin de porter nos revendications et d’informer le plus grand nombre du devenir incertain de ce métier.
Les codeurs du SSEFIS secondaire grenoblois. Contact : audrey.gb@wanadoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codeurlpc.one-forum.net
Biscotte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Appel des codeurs... mobilisons-nous!   Ven 27 Juin - 22:53

Bonjour,
Je ne suis pas encore concernée par le statut de codeur. Mais cette intervention me pose question. Pourquoi le sujet du salaire et des conditions de travail est il si tabou?
Il y a déjà eu d'autres messages où les codeurs étaient invités à témoigner de leur condition de travail, mais pas de réponses. Quand j'ai commencé à me renseigner sur ce métier, j'ai bien compris qu'il y avait une certaine demande, mais aucune info réelle sur le métier...
Alors quand est il vraiment? La situation est elle si catastrophique? Vous qui êtes en poste, combien gagnez vous concrètement? (bon je sais c'est indiscret, mais qui ne tente rien...) Arrivez vous a vivre de ce métier?

J'espère sincèrement des réponses...

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audrey78pumkin



Nombre de messages : 8
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Appel des codeurs... mobilisons-nous!   Dim 29 Juin - 21:12

bonjour à tous,
pour répondre à biscotte:
la rémunération est très aléatoire suivant l'employeur (ssefis, injs, chèques emploi services...);
certains codeurs ne sont payés que pour les heures effectuées (donc pas pendant les congés scolaires...) et beaucoup ne sont pas rémunérés pour la préparation de leur intervention.
à ma connaissance, dans les cas les plus chanceux (rares!!!!!! d'où notre colère) un temps complet peut être rémunéré environ 1200 euros nets.
La norme reste cependant des temps partiels.
Donc pour répondre à ta question il est très difficile de vivre de ce métier ce qui n'est pas dit avant d'entrer en licence professionnelle!!!
voila les informations dont je dispose!
à bientôt
Audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biscotte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Appel des codeurs... mobilisons-nous!   Jeu 3 Juil - 9:11

Merci pour ta réponse!
C'est sur qu'au niveau de la licence pro... aucune info à ce sujet, au contraire on nous dit qu'il y a un énorme manque, sous entendu beaucoup de travail...

D'autres témoignages?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audrey78pumkin



Nombre de messages : 8
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Appel des codeurs... mobilisons-nous!   Jeu 3 Juil - 18:01

oui il y a des "manques": mais des manques au niveau des professionnels de la surdité qui ne proposent pas de LPC, des manques au niveau des financeurs qui limitent au maximum les moyens et il est vrai qu'il existe des manques de codeurs en France mais cela équivaut à 8h dans le larzac, 5h dans le doubs, 15h à bordeaux etc...
donc pas de quoi avoir un emploi décent avec un salaire entier!
je suis peut-être un peu remontée en ce moment mais je veux éviter à des jeunes de se faire des idées fausses sur l'avenir.
PS: je propose de continuer cette discussion dans la partie du forum sur les conditions de travail du codeur pour qu'elle soit plus accessible.
à bientôt
Audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appel des codeurs... mobilisons-nous!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appel des codeurs... mobilisons-nous!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» heure d'appel pour le lendemain
» réponse apportée à une "brebis égarée" qui nous a contacté en MP, revenue depuis dans le droit chemin ...
» Que nous réserve cette nouvelle année ?
» 14ème + rupture conventionnelle
» interpelation en appel samu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DES CODEURS L.P.C. :: Le codeur LPC :: Evènements, colloques...-
Sauter vers: